…Astrig Siranossian domine de manière fluide et puissante le Concerto de A. Khachaturian… Elle joue le jeu du brio et de l’éloquence mais en musicienne, avec un vibrato naturel, des retenues de nuances ou des accents qui multiplient les sonorités de l’instrument.

Diapason, Patrick Szernocicz / Mai 2018

 

Astrig Siranossian fait de ces deux oeuvres un grand moment d’émotion…

Arcinfo, Jean Borel / 11 Avril 2018

 

Avec Astrig Siranossian, la constellation des jeunes violoncellistes français appelés à briller dans le ciel international s’enrichit d’une nouvelle étoile.

Le Monde, Pierre Gervasoni / 6 Avril 2018

 

…Les interprètes nous entraînent dans un voyage musical hors du commun.

ResMusica, Maciej Chizynski / 20 Mars 2018

 

Les superbes articulations et la technique fluide de Astrig Siranossian sont fraiches, spontanée et élaborées.

Pizzicato.lu / 16 Mars 2018

 

Astrig Siranossian joue le concerto de Saint-Saens avec une technique sophistiquée et un ton familier et chaleureux qui souligne l’idiome français de cette musique. Dans les passages très calmes, surtout dans les thèmes lyriques, elle devient une philosophe saine.

Badische Zeitung / 19 Février 2018

 

On hésite à qualifier sa sonorité de cuivrée, solaire, dorée ou bien les trois à la fois?

RTBF, Laurent Grauls / 19 Mai 2017

 

 …Elle manifeste dans le concerto de Haydn en Ré une aisance et une liberté rarement observée, suscitant l’écoute enchantée du public, y compris une cadence (home made) spectaculaire.

La Libre.BE, Martine Mergeay /19 Mai 2017

 

Dernières nouvelles

Astrig Siranossian : le violoncelle dans la peau

Premier Prix et plusieurs fois Prix Spécial du concours international K. Penderecki, à 29 ans, Astrig Siranossian fait partie de cette jeune génération de virtuose qui compte bien imposer leur style et transmettre leur passion. Philharmonie de Paris, Musikverein de Vienne, Kennedy Center à Washington ou encore Théâtre Colon à Buenos AiresPlus +

Sortie de disque

Nouveau disque à paraître chez Claves Record comprenant les concertos de A.Khachaturyan et K.Penderecki en compagnie de l’orchestre Sinfonia Varsovia et du chef Adam Klocek. Sortie officielle 15 mars 2018.

Pré-commande du disque

Vidéo promotionnelle

Astrig Siranossian, demi-finaliste

Demi finale : le concerto
Joseph Haydn – Concerto n. 2 en ré majeur Hob. VIIb:2
Video – Queen Elisabeth 2017 – Concerto n. 2 en ré majeur de Haydn

Ses premières réactions après son concerto, au micro de Vincent Belbushaye :
Video – Concours Reine Elisabeth 2017 – l’interview d’Astrig Siranossian
Plus +

Nouvelle vidéo – Thomas Reif, Astrig Siranossian. F.-X. Poizat, D. Schnyder’s Trio

Nouvelle vidéo!
Thomas Reif (violon), Astrig Siranossian (violoncelle) et François-Xavier Poizat (piano)
Daniel Schnyder: Trio

Enregistrement avec Sinfonia Varsovia

Enregistrement: Astrig Siranossian & Sinfonia Varsovia – K.Penderecki et concertos de A.Khachaturyan.

Nouvel album disponible des aujourd’hui

Astrig Siranossian et Théo Fouchenneret

Sur le nouvel album:
G. Fauré: Elegie, Papillon, Romance, Sicilienne, Sérénade
F. Poulenc: Sonate
Komitas: Miniature

Voir plus & acheter

Précision Rythmique, expressivité, justesse sont au rendez-vous d’une oeuvre poétique, mais exigeante..

L’amplitude et la volupté de sa sonorité sont un vrai ravissement. Les phrases s’enchaînent avec un allant étonnant. Les rubatos habilement placés, rendent le dialogue avec Julien Gernay, son pianiste, encore plus intéressant.

Même quand elle joue pianissimo, elle peut faire gronder le grave de son instrument comme un orage d’été.

RTBF, Laurent Graulus / 16 Mai 2017

 

Full of energy, with a strong sense of sound poetry.

Pizzicato / 8 April 2016

 

CD-BESPRECHUNG POULENC-FAURÉ-KOMITAS, CLAVES 2016

Cellist rarities…In this lively interpretation the young duo demonstrates a respectable musical mastery and an amazing sense of subtle characterization. Performing Francis Poulenc’s sonata is all about portraying the sudden mood swings of the (stylistically speaking) capricious composer. In the five graceful Original-Piece (the touching « Sicilienne » included), Gabriel Fauré requires and obtains fine lyrical emotions. As a wordless singer, the cellist performs outstandingly the 13 folk melodies, touching in their own way, collected by the Armenian songs collector and polymath Komitas.

Basler Zeitung  / 15 February 2016