Un maintien, une grâce, que reflète son jeu subtil et profond, aussi brillant par les couleurs et la virtuosité que fascinant par les abîmes qu’il frôle.

LE MONDE, Marie-Aude Roux
12.01.2021

Télérama - Sebastien Porte

Sans Nadia Boulanger, les compositeurs américains auraient continué à imiter la musique européenne du XIXe

Télérama

Le Monde - Marie-Aude Roux

Astrig Siranossian, la « petite étoile » du violoncelle.

 Un maintien, une grâce, que reflète son jeu subtil et profond, aussi brillant par les couleurs et la virtuosité que fascinant par les abîmes qu’il frôle.

Le Monde

France Culture - Olivia Gesbert

Astrig Siranossian et l’héritage de Nadia Boulanger

A travers cet hommage à Nadia Boulanger, c’est aussi la place du professeur dans le parcours de tout musicien qui est célébrée dans cet album. C’est elle qui permis à Quincy Jones d’étudier un art qui lui était refusé aux Etats-Unis du fait de sa couleur de peau, et, surtout, prit sous son aile Igor Stravinsky.

France Culture

Le Figaro

Dear Mademoiselle

Le vrai cadeau de ce disque, c’est naturellement ces pièces pour violoncelle et piano de Nadia Boulanger, d’une délicatesse infinie, où perce tout l’amour de la professeure- compositrice pour le grand répertoire.

Le Figaro

Dernières nouvelles

Astrig Soranossian cello CD Dear Mademoiselle

« Dear Mademoiselle » Un hommage à Nadia Boulanger

Nouveau disque à paraître le 6 novembre 2020. Cet enregistrement d’œuvres de Nadia Boulanger et de certains de ses illustres étudiants comme Igor Stravinsky, Philip Glass ou Quincy Jones est le premier d’un partenariat exclusif signé entre Astrig Siranossian et le label Alpha Classics.